mardi 13 janvier 2015

VIARD: UN "TAURIN" QUI ME FAIT HONTE.





andre-viard-ancien-torero-journaliste-et-directeur-de-la_900270_460x306

fb_viard

Il fallait le faire : il l'a fait !!!

Il fallait oser le dire:  "Il " a osé!!

Sur les cadavres encore tout chauds de l'équipe de CHARLIE HEBDO, assassinés de sang froid par les barbares fascistes du jihad, organisation criminelle au moins aussi cruelle que celles des SS nazis,  Viard a osé publier une saloperie innommable, se comporter en citoyen Français indigne: il a déclaré en espagnol - sur un tweet adressé aux Espagnols - que

"Charlie est le journal le plus violent (sic) ! qu'il y ait eu en France ", concluant par:

"Yo no soy Charlie"!!

et citant, pour étayer ses propos, un article anti corrida diffusé en son temps par l'hebdomadaire satirique qui publie régulièrement, comme c'est son droit, ses pamphlets et dessins contre la corrida.

Propos écoeurants! Révoltants! Indignes!!
 Et c'est ce type qui représente les cultures taurines....

Il a, depuis, fait marche arrière, sans doute après s'être fait vertement remonter les bretelles par ses amis de l'ONCT, pour cette outrance criminelle. Sur le blog de la FSTF, heureusement un article de M. Dhomps exprime clairement une opinion sans concession contre les auteurs de la tuerie: condamnation du crime, de tous les crimes, et des atteintes à la liberté d'expression... Toutefois, je n'ai relevé aucune allusion aux écrits de Viard, aucune condamnation  à ses éructations inqualifiables. Depuis, monsieur "no soy" a publié une déclaration où il regrette sa réaction spontanée. Trop tard!! Lorsque j'ai appris personnellement, il y a quelques années, que des criminels avaient tenté d'incendier son domicile, à Vieu Boucau, je ne me suis surtout pas réjoui du forfait de ces misérables "justiciers de l'ombre", au contraire, même si je trouve que Viard est loin d'être le meilleur des ambassadeurs pour représenter l'ONCT. Sa dernière forfaiture  confirme, si besoin était, que lui et moi nous n'avons pas les mêmes valeurs, je ne parle même pas d'aficion, puisque son fonds de commerce est sa motivation première. Viard n'est pas un perdreau de la dernière couvée, il a depuis longtemps choisi ses amis, ses alliés du mundillo, du pognon roi, des affairistes....
Savoir reconnaître humblement le courage vrai, celui d'artistes qui continuent de lutter, armés de leurs seuls crayons, dessin après dessin, semaine après semaine, contre l'obscurantisme moyenâgeux, jusqu'à en mourir, des artistes seulement passionnés de paix, même si nous étions leur cible anti taurine, assassinés par des connards incultes, au cerveau probablement irrigué par une infusion de yaourt et de cannabis: est-ce si  déshonorant? Rendre enfin hommage à ces martyrs, sans mégoter, sans chicaner, sans se chercher, pour lui, pour ses  intérêts mercantiles, de minables alibis anti taurins, sa boutique dût-elle en souffrir: est-ce à ce point difficile et contraignant de descendre de ce tout petit piédestal où il s'était juché et où il continue, sin vergüenza, de se cramponner?

PS J'ai lu, par ci par là, que mon blog étant fermé, je continuais malgré tout d'y écrire. C'est vrai, pour la seule raison que je tente de le transformer en ce titre, "L'INSOUMIS", tel qu'il figure en haut de cette page. Il me manque juste la méthode...Et si quelqu'un peut venir techniquement à mon secours, il sera le bienvenu ...
En attendant, je ne peux rester coi, ni soumis.






7 commentaires:

marie jo FERIA a dit…

On parle de liberté d'expression, alors pourquoi n'a-t-on pas droit de dire non je ne suis pas Charli!!!!on peut être contre les terroriste et dire je ne suis pas Charli!!!!

Anonyme a dit…

Une fois n'est pas coutume mais il faut savoir le reconnaître, je partage totalement ce que vous écrivez. Larrieu

toni a dit…

Bien, pedrito bieennnn

Anonyme a dit…

Bonjour PIERRE.

Je ne suis pas toujours d’accord avec toi , mais pour cette fois je valide ton billet

.Même si CHARLIE ne portait pas la corrida dans leurs cœurs ont ne peut qu’êtres atterrés , indignés par ces actes odieux.

Pour ma part j’étais à la manif de TOULOUSE( Julie et sa sœur CHARLOTTE AUSSI).

C’était géant.

Abrazos

DIDIER

pedrito a dit…

marie jo FERIA,
Pourquoi pas? Le coeur a ses raisons que la raison n'a pas.
Alors: pourquoi pas? Votre raison est votre, et respectable.Du moment que l'apologie du crime et des assassins ne se cache pas derrière ces subtiles nuances que pour ma part j'ai peine à appréhender....
Au Pakistan, par contre, les tueurs sont devenus des héros, des martyrs du "prophète" de mis c.....nes. Tout existe donc, même la pire des conneries. Et même ici, dans notre occident réputé progressiste, ce qui n'a pas empêché un photographe taurin du Gard, JB, de sauter sur l'occasion - je lui faisais suivre par mail une chaine de solidarité avec "JE SUIS CHARLIE",- pour me prier de ne plus lui envoyer de message quelconque.
Un parasite des callejons, que j'ai sans doute du déranger, un humaniste, surtout, un démocrate, qui s'en bat les c....lles, de l'intégrisme criminel, comme on peut le constater.
Il parait que nous sommes humains.... Donc votre opinion vaut largement la sienne

pedrito a dit…

Je précise: je me sens plus à l'aise avec les autres visiteurs

Vincent a dit…

Bonjour Pedrito,
J'en profite d'abord pour te souhaiter, avec un peu de retard, une excellente année 2015 (meilleurs voeux de satisfaction, de bonheur et de santé...) même si elle commence bien mal!! En effet, je suis d'accord avec toi. J'ai d'ailleurs effectué la marche de Toulouse où il y avait plus de 120000 personnes à la suite de cette acte barbare. On ne peut d'ailleurs le qualifier tellement les mots nous manque. C'est une atteinte très grave à la démocratie, à la liberté d'expression et surtout aux valeurs de la République. Nous avons perdu les meilleurs dessinateurs de notre pays qui avaient de l'humour et qui ont résisté jusqu'au bout malgré de nombreuses menaces dont ils étaient l'objet depuis quelques temps. Je leur tire mon chapeau pour leur courage et leur honnêteté intellectuelle. En revanche, les propos d'André Viart sont inadmissibles et irrecevables pour un président de l'observatoire de la culture taurine et tout simplement pour un citoyen à part entière. Il devrait avoir honte d'avoir écrit de tels propos. La logique serait même qu'il démissionne et que l'on ne voit plus ce "triste sire" dans les callejons qu'il passe son temps à quémander comme un toutou. Je le répète encore ene fois même si ça déplait à certains: "Je suis Charlie!!!"
A bientôt,
Abrazos
Vincent.