jeudi 20 août 2015

EN FEUILLETANT MON ALBUM: VISAGES, SOUVENIRS, ANECDOTES

CHANO: MUCHO MÀS QUE UN TORERO DE PLATA....MAESTRO DE LOS PALOS
1958:  POSTIERS DU SUD.OUEST EXILÉS À ROUBAIX. CHAQUE JOUR, POUR GARDER LE MORAL, AU BISTROT QUI VOISINE LA FILATURE DES 3 SUISSES, À CROIX, OÙ JE TRIE DES MILLIERS DE COLIS, J'ÉCOUTE LES DEUX UNIQUES  PASO-DOBLES QUE ME PROPOSE LE JUKEBOX: " EL GATO MONTÈS" et "LA MUERTE  DE MANOLETE", MANOLETE, TUÉ PAR ISLERO, TORO DE MIURA, 9 ANS PLUS TÔT,  LE 29 AOÛT 1949. C'EST MON RITUEL QUOTIDIEN. IMMUABLE.
ICI, AU CAFÉ, ON M'APPELLE "L'ESPAGNOL".
2013 : STÉPHANE, DU P'TIT GRILL, CÉRET
LE ROI DES PALOS
UNE TRÈS TRÈS TRÈS PÂLE COPIE, PRESQUE  GROTESQUE
VISAGES FAMILIERS- PARTE DE LOS "TALIBANES"
TONI, UN GRANDE.....
JEAN LUC DUFFAU,  MOZO DE ESPADA GERSOIS, VIT SA PASSION DANS LE CAMPO CHARRO

ANNÉES 1998: ARÈNES DU GRAU DU ROI- EN ATTENDANT LE PASEO, JÉRÔME COURTIADE, "EL SERENO", PREMIER - ET UNIQUE - NOVILLERO BIGOURDAN

NO COMMENT: CE N'EST TOUJOURS PAS "EL CHANO"

TOUT  CELA NE SENT PAS LA DÉPRIME....

"AFICIONADOS" CÉRÉTANS INVITÉS QUI ONT DÛ UN PEU TROP INSISTER SUR LE CARAMANY

A GARLIN, NOUS AVIONS RENCONTRÉ CE JEUNE COUPLE, QUI DÉCOUVRAIT SA PREMIÈRE NOVILLADA: LUI, S'APPELLE ALGUAZIL, ÇÀ NE S'INVENTE PAS! LES AUTRES, ON NE LES PRÉSENTE  PAS...

UN RAYON DE SOLEIL, SUR LES TENDIDOS D'ANDORRA DE TERUEL
TONI Y BORIS: ¡ QUE BUENA PAREJA DE MAESTROS !
ÇÀ, C'EST LE PAPA DU "RAYON DE SOLEIL", SUR LES TENDIDOS DE ANDORRA! IL DÉCOUPE SON JAMBON, JUSTE DERRIÈRE NOUS, ET LE FAIT DÉGUSTER À SES VOISINS.
LES MORFALOUS DE LA PEÑA AZUCAR, CHEZ ALEX, À TARBES
EL MAESTRO TONI "EL CHOFRE" Y DOS AMIGOS
UN DES EXPLOITS DE LA BANDE À GARRIGUES: COUVRIR UN AFICIONADO DE PEINTURE ROUGE, PARCE QU'IL EST AFICIONADO
NOTRE AMI BASTIEN "EL PUMA", AFICIONADO EXIGENT
NÎMOIS ET CÉRÉTANS SE RETROUVENT ­À PARENTIS: COLETTE, PIERROT, JEAN FRANÇOIS
APRÈS LA ROUSTE, ON S'ARME DE SON COURAGE- IL EN FAUT - ET ON REPART AU COMBAT

"UNA FIGURA": JEAN LOUIS DARRÉ, , GANADERO DU "CAMINO DE SANTIAGO" ET DE "L'ASTARAC". ANCIEN MOZO DE ESPADA DE LAGRAVÈRE . AGRICULTEUR ET ÉLEVEUR.  LA DÉTERMINATION ET LE COURAGE

QUELQUES PURS, CEUX QUE LES GOGOS QUALIFIENT DE "TALIBANS", ET DE TOUS LES NOMS D'OISEAUX. C'EST POURTANT GRÂCE À EUX QUE LA CORRIDA NE MEURT PAS À VITESSE GRAND V
ABOMINABLE IMAGE: C'EST AVEC UN "FAUVE" SEMBLABLE QU'UNE FIGURA FRANÇAISE A RAMASSÉ UNE OREILLE À AZPEITIA.  SANS AUCUNE HONTE.
LA LÉGENDAIRE "COBLA MILLENARIA", SANS QUI  CÉRET NE SERAIT PAS CÉRET

LES MONTS DU VALLESPIR, AUTOUR DES ARÈNES
DEVINEZ QUEL AFICIONADO FRANÇAIS A ACCROCHÉ CETTE BANDEROLE À AZPEITIA?

AÏE! AÏE! BAL BARRÉ, LE DÉCOLLAGE DE LA FUSÉE!
UNE TOUTE PETITE PARTIE DE LA JOYEUSE ÉQUIPE DES AFICIONADOS JUBILADOS DE ANDORRA. AVEC DE QUOI ASSURER UNE COPIEUSE MERIENDA
PIQUEROS OVATIONNÉS, À PARENPIQUES EN BORN, POUR NE PAS FAIRE MENTIR RÉPUTATION ET LÉGENDE

J'INSISTE: PARENPIQUES EN BORN
JÉRÔME COURTIADE, LE NOVILLERO VU PLUS HAUT, AUJOURD'HUI RECONVERTI EN EFFICACE VALET D'ÉPÉE
EL SORO DANS UNE DE SES LAMENTABLES PITRERIES
DÉBAT PASSIONNÉ ENTRE DEUX "MICHEL" CATALANS, SOUS L'ARBITRAGE D'UNE GERSOISE : CHRISTINE

LES RECONNAISSEZ-VOUS? SE RECONNAÎTRONT-ILS?  ILS AVAIENT SORTI LES PÉBROCS. POURTANT, IL NE PLEUT JAMAIS, OU PRESQUE, EN ANDORRA
SALE MOMENT, OÙ L'ON A TOUJOURS PEUR DU PIRE. HEUREUSEMENT TRÈS RARE !



EL DOCTOR AFICIONADO. NO EL FRENCH DOCTOR! PERO UN MÉDICO FRANCÉS !

1 commentaire:

Anonyme a dit…
















Rectificatif
Non, Pedrito, Manolete a été tué à Linares le 28 Aout 1947 et non les 29 en 49. Il convient donc de rétablir : 11 ans plus tot, le 28 Aout 1947. Là, tu n'as pas le choix dans la date.
Je le sais d'autant mieux que c'est mon année de naissance et j'avais 26 jours à sa mort, inutile de te dire que je m'en souviens comme si j'y étais, mon aficion ayant démarré le lendemain de ma naissance puisque au lieu de dire le fameux "agaaaa areuh...", on m'a rapporté que je criais distinctement "Ole" et que je demandais à la place du sein maternel, une tranche de Jamon de bellota avec un coup de rioja dans le biberon.
Bon, tu n'es pas obligé de croire à cette légende, mais en revanche, tu peux croire toute la suite, et surtout à la date pour Manolo (Manuel Rodriguez Sanchez).
Quelques précisions sur Islero. C'était le second du lot de Manolete, on l'avait afeité largement et il avait un énorme défaut de vision (prebytie). Le maestro s'en était aperçu et avait demandé à sa cuadrilla de lui mettre la dose à la pique et aux allumettes. Quand on a prévenu Don Eduardo Miura que son toro avait tué Manolete, il n'a rien dit, a fait seller son cheval et est allé directement au campo et a abattu Islera la mère d'Islero en disant. "J'élève les toros pour combattre dans l'arène, pas pour tuer les maestros". Islera est naturalisée (empaillée par un taxidermiste) au musée de la Maestranza, les arènes de Séville.
Ce que l'on ne sait pas et qui est savoureux, c'est que le président de cette course de Linares s'appellait Manuelito Valls et que l'on transmettait les ordres de sa présidence par des signes des pouces comme dans les cirques romains. Et chose inouïe, il venait de mettre les pouces en bas pour un certain toro appelé "Montebourgo". Comme quoi Valls qui vire Montebourg, c'était écrit dans l'Histoire...Désolé , mais là, c'est la stricte vérité...
GD
Sûr que je te crois, amigo, et mille mercis pour cette opportune contribution, mais, tu sais, j'ai de plus en plus de lacunes dans ma mémoire défaillante, et des souvenirs comme celui-ci, finissent parfois par s'estomper plus qu'il ne faudrait.
Merci en tout cas pour ta fidélité, celle d'un vrai aficionado de verdad, pas l'aficion du paraître dont se parent les ratones du callejon