samedi 26 septembre 2015

NON: FAFA N'ÉTAIT PAS "BOURRÉ"

A JEAN PIERRE, grand aficionado de Picardie, et MIREILLE
Aux amis qui font circuler, des bobards, souvent, que dorénavant je me refuse de "faire suivre"
A todos, avec mes excuses, mais aussi amitié, affection, respect.

Récemment, j'ai reçu dans ma boîte mails une vidéo, comme on en voit tant qui circulent sur le net, dont certaines nous font parfois sourire, elles sont un lien d'amitié, entre celui qui envoie et celui qui reçoit, un moment de bonne humeur, le temps de les lire, parfois de "faire suivre", selon l'humeur, avant l'atterrissage obligé dans la corbeille.
Celle ci montrait notre FABIUS national installé devant un micro, prêt à prendre la parole. Puis le visage s'est assombri, les paupières devenaient lourdes, comme celles d'un homme qui avait beaucoup bu. Inquiétude des proches, moment d'hésitations, conciliabules, au bout d'un moment "Fafa" a été conduit loin de la caméra, avec beaucoup de soin. Dignement. Fin de la vidéo. Et moi, j'ai fait suivre, à quelques adresses, persuadé de la véracité.
Voici le texte qui accompagnait les images, in extenso:


"Quelle équipe !!!!!!!!
Regardez notre ministre Fabius !!

La honte !!

Les médias ont parlé d'un malaise... Il était tout simplement bourré
Et çà représente la France !!"

Fin du commentaire.
Je voudrais simplement connaitre le Q.I. de l'auteur ou des auteurs de cette ordure. Quelle tristesse, quelle pauvreté d'esprit !!!
Qu'on me comprenne bien: ni lui, FABIUS, ni un autre, de droite et-ou de gauche, aucun politicien ne m'attire, encore moins ne m'émeut. Comme beaucoup d'autres, je me suis senti trahi depuis trop longtemps, par tous, et avant tout par ceux en qui j'avais mis mon engagement et mes espoirs, je ne pourrais en préférer un à d'autres. Et je les rends tous, responsables de la montée de ce FN, qu'ils prétendent combattre, mais d'abord en premier j'en veux à mes anciens camarades, inféodés à la gauche bobo, sans compter le premier responsable de tous:  MITTERRAND, avec le brevet de respectabilité qu'il délivra à LE PEN, pour mieux battre la droite.

Tous!!

Ceci est une chose.

Autre chose est l'entreprise de déstabilisation menée par les manipulateurs de l'ombre, souvent au service de ceux à qui  profitent les troubles et les inquiétudes croissantes des citoyens, les populistes, qui, dans l'ombre et l'anonymat, exploitent les espoirs déçus des gens, de tous les gens, même ceux qui croient échapper à ces campagnes de propagande sordide, orchestrées dans le seul but d'attiser les haines, pour servir les appétits de ceux qui tirent les ficelles, les cagoulards qui écrient et publient bobards et mensonges pour mieux nous rouler dans la farine . De droite ou de gauche, tous y trempent.
Et ce, dans tous les domaines. Y compris le domaine taurin. Certains savent de quoi je parle....

Évidemment, je le "confesse", je suis bien naïf, j'aurais du me méfier, flairer l'entourloupe....Mais pourquoi se méfier, quand chaque jour apporte son "scoop" plus sensationnel que celui de la veille, le plus souvent des vidéos salées de pipoles ou d'anonymes en quête de célébrité se succèdent sur la toile sans l'ombre d'une retenue, ni d'aucun signe qui nous mette en garde.... Qui a aujourd'hui idée de ce peut être la morale? A quoi pourrait-elle servir, puisqu'il n'y a plus de tabou. Des nus, des sexes, des culs, comme s'il en pleuvait, des orgies pampelonaises  ou barcelonnaises, en veux-tu en voilà, - ne parlons pas des sites pornos à portée de tous, enfants compris - des ivrognes enfin, rien n'est tabou, tout s'expose, gesticule, se met en scène, devant les caméras, tout est filmé scrupuleusement, dans le moindre détail de provocation pour être vu par des millions d'internautes. Alors, un de plus ou de moins, Fafa, ou un autre, qui aurait bu plus que de raison, on finit par ne plus être ni choqué, ni étonné, l'éthylisme est devenu un phénomène de société. De mode. Par exemple, les filles, autrefois plus prudes qu'aujourd'hui mais surtout que l'on voyait beaucoup plus sobres, en privé ou en public, s'affichent aujourd'hui aussi alcoolisées que les gars, avec canettes, verres et bouteilles,  dans des tenues souvent plus que débridées, dans les fêtes, dans la rue, elles se saoulent sans retenue, sans complexe....Donc"Fafa" aurait bien  pu être filmé "bourré, comme prétendait le commentaire...Où était le problème?

Le problème, justement, c'est que FABIUS était victime d'un malaise vagal, chose que savait pertinemment celui qui le traite comme un ivrogne.  Mais que nous, qui recevons un mail parmi d'autres, ne voyons pas toujours venir. Et  le ministre des Af. Étrangères n'était pas bourré, mais malade. La méprisable intention  de lui nuire, bassement, le mépriser, le salir, dans l'anonymat le plus lâche, est la seule motivation de l'auteur. Motivation crapuleuse, donc condamnable. Qui me conduit: 1°: à publier cette mise au point, qui sera connue j'espère par celles et ceux à qui j'ai maladroitement adressé cette saloperie, ce dont je ne suis pas fier, 2°: à décider de jeter dorénavant à la corbeille tous, absolument TOUS, les torchons généralement présentés comme des documents authentiques, plus vrais que vrais, qui aboutiront dans ma boîte. Parce qu'ils sont très souvent trafiqués. Parce que ces campagnes peu ragoûtantes de dénigrement systématique, qui salissent gratuitement des gens quels qu'ils soient, dans le seul but de nuire, de déstabiliser des citoyens inquiets et crédules, sans conscience civique et citoyenne, devraient être sévèrement punies: elles entretiennent un climat détestable, dangereux, qui mène la France et les Français dans l' impasse de la haine et de la guerre.
Et à mon humble avis,  tous les partis, tous, manqueraient de balais, si chacun d'eux devait nettoyer devant sa porte  pour entreprendre  le grand nettoyage.
TOUS !

Pour exprimer à JEAN PIERRE qui lit mon modeste blog, depuis sa Picardie lointaine, ma respectueuse gratitude, je me permets de publier ici son message d'humanité, d'amitié, de respect, et de sagesse, totalement à l'opposé de la folie et de la débilité des malades et des lâches planqués derrière leurs claviers qui répandent  leur  mal être et leur folie à travers les réseaux  dits sociaux.

"Bonjour cher Pedrito,

Je suis désolé de voir qu'un de vos correspondants, dont vous relayez malheureusement le message débile, puisse ainsi railler le malaise d'un homme qui visiblement n'est pas "tout simplement bourré" comme il ose l'écrire ci-dessous.

A cet individu je luis souhaite de ne jamais faire de malaise vagal, conséquence de la fatigue, du stress, et comme l'a dit Fafa lui-même d'un problème de grippe qu'il avait à ce moment. Point n'est besoin d'être médecin pour constater sur cette vidéo que le comportement de Fafa n'a strictement rien à voir avec le comportement d'un mec bourré comme ceux que l'on rencontre malheureusement si souvent dans nos ferias.

Même Le Figaro, qui ne porte pas spécialement Fafa dans son cœur ne relaye pas une telle info !

Le respect dans ce monde de plus en plus fou et débile est une denrée de plus en plus rare.

Je terminerai ce coup de gueule en rappelant un mot célèbre d'Albert Einstein : "Je ne connais dans ce monde que deux choses infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais pour l'Univers, je n'ai pas encore acquis toutes les certitudes." Merci Monsieur Einstein ! Vous aviez vu juste...

Cordialement et avec respect !"

Merci de m'avoir ouvert les yeux: je ne pouvais pas garder pour moi ces quelques mots d'un sage.
A mon tour, cordialement et avec respect, à  vous et à votre épouse, nous gardons de vous le meilleur souvenir.
Pedrito

2 commentaires:

Michael Illilten a dit…

Merci de m'avoir fait découvrir votre site ce matin :-) C'est une des grandes qualités d'internet de pouvoir relayer, partager sa pensée avec les autres. Bravo!
Votre Livreur
Michael

pedrito a dit…



Ravi de vous avoir rencontré. Il est des jours qui comptent, dans l'existence, celui-ci plus que d'autres.



Au plaisir



"Pedrito"