samedi 26 novembre 2016

LA MORT D'UN GÉANT.



 
Fidel Castro est mort
L’histoire retiendra qu’il fut l’un des géants politiques du XXe siècle, et que la faune de tous les anti-castristes est bien petite à côté de ce colosse.(*) Son combat a permis l’avènement d’une Amérique latine nouvelle. De son vivant, Fidel était déjà entré dans l’histoire. L’Amérique latine perd un Libérateur, un référent, une légende.
26 novembre 2016
Je pleure. Pour mesurer la dimension du personnage, il faut le contextualiser. Cuba est une petite île ; elle n’est pas un morceau de l’ex-empire soviétique qui s’acharne à survivre sous les tropiques. Les Etats-Unis sont intervenus plus de 190 fois en Amérique du sud, une seule expédition a échoué, celle de 1961 à Cuba. L’invasion mercenaire de la Baie des Cochons, pour tenter de renverser Fidel Castro. Les archives de la CIA l’attestent : Fidel a été victime de plus de 600 tentatives d’assassinat de la part des Etats-Unis. Pendant 50 ans, il leur a tenu la tête haute.
Fidel est le libérateur, l’émancipateur, le fédérateur, il a permis l’affirmation d’une nation. Le castrisme naît d’une revendication d’indépendance nationale ; la Révolution a été le fruit d’une histoire nationale. Fidel a en quelque sorte inventé Cuba. Il est donc historiquement le fondateur, le ciment, il porte une légitimité historique que nul ne lui conteste.
Il y a eu Cuba, c’est vrai, forte personnalisation du pouvoir, résultat du charisme de cet homme exceptionnel, et du rôle qu’il a joué dans le processus historique, de sa relation directe avec le peuple, de l’agression permanente des Etats-Unis.
Cuba a inventé des structures de « pouvoir populaire », A Cuba, le parti unique est le produit de la Révolution, d’un processus long et conflictuel de la fusion des trois organisations révolutionnaires. A Cuba, c’est la Révolution qui a fait le parti, et non l’inverse.
S’il y a des hommes qui jouent des rôles irremplaçables, dans des processus historiques donnés, Fidel Castro est de ceux-là.


Hasta la victoria siempre, Commandante !
Jean ORTIZ

Note de Pedrito
(*) Parmi eux, un s'est particulièrement distingué, c'est notre cyclomotoriste présidentiel normal, qui a déclaré:
"Il avait incarné la révolution cubaine, dans les espoirs qu'elle avait suscités puis dans les désillusions qu'elle avait provoquées."
NON! M. Hollande, Fidel n'a pas INCARNÉ, il a ORGANISÉ LES ARMES A LA MAIN et DÉFENDU jusqu'à sa mort- on peut en penser ce que l'on veut, çà, c'est autre chose -  la RÉVOLUTION CUBAINE!!
Il y a eu en Amérique latine près de DEUX CENTS interventions US depuis que les impérialistes de l'"Oncle Sam" ont été repoussés de la Baie des Cochons, avec les succès que l'on sait: installation de dictatures aux ordres de la Maison Blanche, coups d'état multiples, assassinats de démocrates, de syndicalistes, d'indigènes....
CUBA est resté inviolé par l'empire du dollar.
Quand aux désillusions provoquées par la révolution cubaine, voilà un mot qui fleure bon la démagogie dans la bouche de notre illusionniste de l'Élysée: combien de promesses non tenues, de multiples rodomontades racoleuses,   de comportements indignes et odieux, juste destinés à enfumer ce peuple de gauche qui se sent aujourd'hui définitivement trahi, cocufié, jusqu'à se détourner des urnes?
En matière de désillusions, lui en sème depuis ans, s'il se met enfin à l'écoute de ses électeurs M. Hollande devrait savoir de quoi il en retourne. Et se taire!
A Miami, parait-il, on sabre le champagne.
 En Amérique Latine, ils sont certainement plus nombreux ceux qui portent le deuil de l'immense bonhomme qui vient de s'éteindre, que les milliardaires exilés cubains qui dansent sur les cendres du Commandante



APRÈS LES OBSÈQUES DE FIDEL:
CHAPEAU, MADAME ROYAL!!!




décembre 4, 2016 at 10:07
Voici ce qu'a  dit Ségolène ROYAL
FRANCEINFO
franceinfo avec AFP
France Télévisions
Mis à jour le 04/12/2016 | 10:41
publié le 04/12/2016 | 08:31

La ministre française de l’Ecologie Ségolène Royal a rendu hommage, samedi 3 décembre, à Santiago de Cuba, à Fidel Castro. « C’est un monument de l’histoire, d’abord, Fidel Castro. C’est le symbole d’une amitié très profonde entre Cuba et la France », a-t-elle déclaré à des journalistes français peu après son arrivée sur l’île pour assister samedi soir à une cérémonie d’hommage au « Comandante », puis à ses funérailles en cercle plus restreint dimanche.
Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur qu’il y a eue pendant la Révolution française.

"Ségolène Royal, numéro trois du gouvernement français, est la seule membre d’un gouvernement européen, avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à avoir fait le déplacement à Cuba.

« Il y a beaucoup de désinformation »
Interrogée sur les violations des droits de l’homme reprochées par l’ONU et l’opposition au régime cubain, Ségolène Royal a souligné au contraire l’existence sur l’île d' »une liberté religieuse » et d' »une liberté de conscience ». « Ecoutez, il y a beaucoup de désinformation. Ce que j’observe, c’est que jamais les relations diplomatiques n’ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France. Jamais », a-t-elle encore rappelé.
« Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l’homme alors qu’on sait qu’ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n’en a pas. Et bien fournissez-moi des listes de prisonniers politiques. A ce moment-là, on pourra faire quelque chose », a ajouté la ministre de l’Ecologie."

Chapeau, Mme ROYAL, même si c'est peut-être un peu calculé, çà détonne, au pays de vos amis sociaux démocrates de la "gôche" caviar!!


 

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Pedrito
Castro immense bonhomme, immense dirigeant immense lutteur contre la dictature du fric, bref immense car véritable révolutionnaire. Qui est Hollande, dit Normalito comparé à Castro? Posé la question ne revient il pas a y répondre? Quand a ses commentaires sur Castro il est vrai que lui en matière de désillusions, il en connait un morceau, il en est le spécialiste, le roi même et à tel point qu'il décrédibilise totalement ce que certains croient être "la gauche" aux yeux de beaucoup d électeurs et que sa politique a pour conséquence de faire monter le front national, (parti politique ou plutôt entreprise familiale ou l on se succede de père en fille),et de mettre Le Pen éventuellement présente , voire en tête selon les sondages (espérons qu ils se trompent). Alors hollande, merde, qu il ferme sa gueule et qu il se casse! Patrick Sabatier 13300

Anonyme a dit…

Hasta la victoria SIEMPRE ! Un mythe ne meurt jamais .....

Bien à vous, Pedrito,
StrummerRiot.

Anonyme a dit…

N'ayant pas le culte de la personnalité, malgré la grandeur de l Homme, je trouve le deuil de 9 jours bien trop long. PS 13300

pedrito a dit…

Querido Patrick, nous sommes sur la même longueur d'ondes, autant j'admets que cet incomparable GÉANT du 20° siècle mérite des obsèques nationales, autant m'indispose cette marque superfétatoire qui rappelle de détestables souvenirs: des deuils interminables décrétés ci et là pour honorer de vrais tyrans.

pedrito a dit…

Bien dit, SR, un mythe ne meurt jamais, celui-ci ne faillira pas à la règle. Voir le CHE, et tant d'autres....
Bien à vous.

Anonyme a dit…

Cela ne m étonne pas cher Pedrito car j'ai bien remarqué que nous avons beaucoup de points communs, ce qui me réjouis grandement d'ailleurs.PS 13300