vendredi 5 mai 2017

BARRAGE AU BARRAGE: LE BILLET DE JEAN SANS TERRE

Quand Marine Le Pen utilise les discours de Fillon qui, comme Sarkozy, et comme le patronat, appelle à voter Macron. 

L’ensemble de l’appareil politique et de communication de la bourgeoisie est mobilisé pour faire élire le candidat choisi par la bourgeoisie monopoliste, Emmanuel Macron. Son programme, c’est celui de Fillon, un programme contre la classe ouvrière, contre les couches moyennes salariées, un programme de guerre contre les peuples et les gouvernements qui s’opposent à l’impérialisme français, un programme qui vise à renforcer l’Union européenne, cette alliance des bourgeoisies européennes (et états-unienne !) pour mener les politiques barbares mises en œuvre par-dessus les peuples.
  1. L’autre candidate, Marine Le Pen, c’est le racisme, la xénophobie, une démagogie sociale effrénée destinée à masquer le fait qu’elle est pour le capitalisme et que son programme réel, c’est le programme de Fillon. Le Front National, promu par François Mitterrand, sert aujourd’hui de faire valoir à Macron et à l’Union Européenne : pendant que l’attention est portée sur les antécédents pétainistes du FN, réduit au seul racisme, masquant sa violence meurtrière contre les communistes, on fait oublier la réalité de la politique d’Emmanuel Macron. Sa loi a été le premier coup contre le Code du Travail, et il estimait insuffisante la loi Travail ! C’est lui qui a mis en place l’ « ubérisation » de l’économie prévue par l’Union européenne. Il a approuvé l’agression de Hollande contre la Syrie, le soutien au Qatar, à l’Arabie Saoudite et à Israël, dont les liens avec le terrorisme sont patents. Il a soutenu l’état d’urgence, dont le gouvernement a repris des dispositions proposées par le FN. Marine Le Pen veut s’attaquer aux travailleurs immigrés, et refuse l’accueil aux réfugiés. Mais Macron propose-t-il l’abolition des législations anti-immigrés en place depuis les lois Pasqua ? Non. S’est-il opposé à la politique de l’Union Européenne de refoulement des migrants en Méditerranée, causant des milliers de victimes ? Non, il l’a soutenue et, plus encore, avec la politique belliciste de Hollande poursuivant celle de Sarkozy, il a contribué au drame humain des réfugiés fuyant la guerre.
    Faire barrage au Front National en votant Macron, c’est comme faire un barrage contre l’eau avec du grillage ! Fillon appelle à voter Macron, mais ses discours sont utilisés par Marine Le Pen ! Sarkozy appelle à voter Macron, mais tout le monde se souvient de ses discours xénophobes et racistes ! Et le patronat appelle à voter Macron, pour faire la politique sociale et économique que ferait Marine Le Pen, mais dans le cadre de l’Union Européenne qui reste pour le moment le choix des monopoles !

    Vous suivez?  Vous suivez bien? Accrochez vous, parce que, lundi, le réveil sera dur pour cette partie du peuple qui aurait pu croire aux vertus du macronisme

     

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce Macron est un vampire, qui nous est présenté -imposé!!- comme un "barrage".
Nous vivons une drôle d'époque, de "civilisation" capitaliste infumable, inhumaine

Anonyme a dit…

bonjour Pedrito
Voila Macron est élu, à mon point de vue c est moins pire que Le Pen. Maintenant les législatives: aux salariés français de voter pour les candidats de la vraie gauche. A savoir les candidats du PCF ou de FI. Mélenchon ne veut aucun accord et compte placer des candidats FI face à des candidats sortants du PC. Pourtant il a eu le soutien du PC a la presidentielle, espérons que d ici le 1er tour les choses auront évolué. De toutes façons, quel que soit le résultat des législatives, ce sera dans la rue que la politique de Macron pourra changer. Nous verrons bien si les français sont en capacité d adopter cette démarche pour imposer à Macron et au futur gouvernement une autre politique que celle annoncée. Patrick Sabatier 13300