mardi 13 octobre 2015

DISCOURS DU P.D.G. D' AIR FRANCE: ACCROCHEZ VOS CEINTURES

Je serais curieux de savoir si le PDG d'Air France considère ces avantages là comme des acquis sociaux à supprimer ??? Des fois qu'on pourrait mettre certains de nos politiques dans les mines avec les enfants
Alors que des syndicalistes viennent d'être interpellés chez eux ce matin à 6 H... pour une chemise arrachée, il est intéressant d'écouter ce que disait leur PDG.... ! 

 ATTACHEZ VOS CEINTURES: ON VA DÉCOLLER!

 C 'est un peu long mais édifiant . Le PDG d'Air France parle même d'acquis sociaux lorsqu'il s'agit de la règlementation du travail des enfants. "Il se bat acquis sociaux contre acquis sociaux au nom de la concurrence ". (SIC!) Dans quel siècle vit-il?  Alors à quand le retour des enfants ( les enfants des autres, bien entendu), dans les mines ???  Vive le libéralisme sauvage !!! C'est vrai qu'on donnerait à ce drôle de citoyen "le bon dieu sans confession" ... Comme il dit au début , ils avaient tous bien bouffé, il les a lobotomisés, s'il en était besoin ... J'espère que lui aussi, un jour, se verra arracher la chemise.

Et puis..... Et puis.... Il n’y a pas si longtemps....Tout le monde s’en souvient.... Des agriculteurs excédés par la politique agricole commune pourtant voulue par leur fnsea, elle-même au service des plus gros exploitants, ont pu saccager des magasins, déverser du lisier partout, même sur les toits, détruire des quantités d’aliments, sans que notre courageux gouvernement ne lève le petit doigt contre un seul de ces « manifestants » manipulés par tous les Debatisse de FRANCE et de NAVARRE. Par contre, les salariés excédés par le comportement inhumain de certains de leurs dirigeants qui continuent de se gaver EN PÉRIODE DE CRISE à coups de millions d’euros et d’actions, tout en imposant à leur base, qui crée la richesse, d’insupportables plans d’austérité, des "restructurations", des licenciements, ceux-là sont immédiatement arrêtés et poursuivis par une justice plus que jamais, même sous un gouvernement dit de gauche, au service des puissants, du fric, du « libéralisme », de la finance dont Hollande prétendait être l’adversaire.
Hollande, Valls, Macron, Sarko, Juppé, Morano, droite, gauche : même combat au service des mêmes, toujours!
Qui favorise la montée de l’extrême droite ?
Sûrement pas le peuple, de plus en plus écoeuré de ne servir qu’à élire des profiteurs - de tous bords- du système. 
Le peuple qui finit par déserter les urnes.... Allez savoir pourquoi!! 

Note d'un commentateur:
"En un an de présidence de la compagnie, le salaire de ce monsieur est passé de 475 000 € à 645 000 €, soit 72% d'augmentation. C'est marrant, ça me rappelle quelqu'un, qui fustigeait lui aussi les acquis sociaux."



1 commentaire:

Anonyme a dit…

C'est exaspérant de voir que des syndicalistes puissent etre arrétés a 6h du mat chez eux pour une chemise déchirée alors que les dirigeants empochent des primes et des salaires indécents en supprimant des emplois au sein d'une entreprise qui ne perd pas d'argent, et cela sous un gouvernement qui ne fait pas le boulot pour lequel il est sensé avoir été élu.
C'es exaspérant également d'entendre le discours d'un Valls et d'autres experts, journalistes et politiques qui nous "expliquent" a longueurs d'ondes qu'il est nécessaire de moderniser notre société.... En fait il ne s'agit pas de modernisation mais de régression en supprimant aux salariés non pas des avantages (mot trop souvent employé a tort)mais des ACQUIS SOCIAUX fruits des luttes menées
Exaspérant aussi de voir cette CASTE de dirigeants totalement décomplexés des sommes qu'ils empochent et affirmer qu'une autre répartition des richesses est impossible.
Devant cela une seule solution LA LUTTE, celle de nos anciens qui doit continuer et doit s'amplifier si on ne veut pas subir cette régression, la lutte des classes ce n'est pas un gros mot et sera toujours d'actualité. P. Sabatier 13300