lundi 16 avril 2018

LE PETIT CAPORAL MACRON VA-T-EN GUERRE



Violant à nouveau la loi internationale, sans mandat de l’ONU, secondés par les régimes vassalisés de Paris et de Londres, les États-Unis ont agressé la Syrie, portant la guerre sur son territoire !

lundi 16 avril 2018, par Comité Valmy

Appel du Comité Valmy

Violant à nouveau la loi internationale,
sans mandat de l’ONU,
secondés par les régimes vassalisés
de Paris et de Londres,
les États-Unis ont agressé la Syrie,
portant la guerre sur son territoire !

La radio, la télé nous apprennent ce matin le nouveau forfait des dirigeants américains, français et britanniques : leurs missiles ont frappé Damas et Homs, villes d’un Etat souverain, sous le prétexte mensonger de répliquer l’utilisation d’armes chimiques par la Syrie.
Ce prétexte est cynique de la part des Etats-Unis, qui ont systématiquement dévasté le Viet-Nam à partir du fameux agent Orange, qui a brûlé, non seulement toute végétation, mais aussi des millions de civils, encore aujourd’hui victimes de cet agent chimique.
Sans parler d’Hiroshima et de Nagasaki, détruites sans raisons militaires, au prix de centaines de milliers de victimes du feu nucléaire US, ni des dizaines d’agressions armées contre des Etats souverains d’Amérique latine... Et c’est Washington qui ose parler au nom de l’humanisme, et ce sont Paris et Londres, et leur passé colonial, qui s’alignent sur leur suzerain !
Jusqu’à quand les peuples du monde, le nôtre en premier, laisseront-ils s’accomplir de tels actes criminels ?
Certes, les Etats pacifiques, tels la Russie et la Chine, souvent elles-mêmes victimes d’agressions, font tout pour éviter de tomber dans le piège que leur tendent les Etats-Unis, et ne répondent pas par des actes inconsidérés qui mèneraient le monde à une dévastatrice troisième guerre mondiale.
Mais jusqu’à quand les Etats impérialistes pourront-ils se croire libres de commettre de tels forfaits ? On se souvient de la phrase de Churchill au lendemain des accords de Munich avec Hitler :
"Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre !".
Il est temps pour les peuples de réagir.
Le lourd silence des mouvements, partis et syndicats qui, dans notre pays, devraient appeler au rassemblement offensif des forces pacifiques contre les fauteurs de guerre, est pesant. Il est dangereux, car il autorise le gouvernement français à poursuivre son rôle complice des Etats-Unis, et, de ce fait, nous mène tout droit au conflit mondial.
Le Comité Valmy appelle tous les Français, animés de sentiments proches des nôtres, à se concerter pour agir de manière coordonnée,
pour le droit des peuples à décider librement de leur destin,
contre toute intervention étrangère à l’encontre des nations souveraines,
à peser sur le gouvernement français afin que celui-ci cesse de s’aligner sur les Etats-Unis et retrouve la voie d’indépendance nationale, tracée par le général de Gaulle, en sortant des traités contraignants, tel l’Otan, qui fait de notre pays l’otage des intérêts étrangers...
C’est dans le rassemblement que le peuple français imposera une politique de paix et de coopération avec tous les Etats pacifiques, opposés à l’impérialisme US.
Paris le 13 avril 2018
Comité Valmy





Quelles seront les conséquences de ces frappes ?
La pression des médias, des interventionnistes et des néoconservateurs en faveur d’une guerre plus large contre la Syrie (et la Russie) de ces dernières semaines, s’est calmée. Même John McCain, qui veut toujours plus de guerres, semble satisfait.
Le président de la Russie Vladimir Poutine n’a pas mâché ses mots :
Un acte d’agression contre un État souverain qui est sur la ligne de front du combat contre le terrorisme a été commis sans mandat du Conseil de sécurité de l’ONU et en violation de la Charte des Nations Unies et des normes et des principes du droit international.
Le gouvernement chinois déplore également la violation du droit international et de la charte de l’ONU.
En ordonnant la frappe, le président Trump a également enfreint la loi étasunienne, en particulier la War Powers Resolution.
Une réunion du Conseil de sécurité aura lieu aujourd’hui, mais, comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont des vetos, cela n’aura aucune conséquence.
L’une des choses qui ne doit pas satisfaire les États-Unis, c’est le succès que les défenses aériennes russes ont remporté hier soir contre les frappes américaines. Cette annonce de la déclaration du ministère russe de la Défense va leur créer des maux de tête supplémentaires :
Il faut souligner qu’il y a plusieurs années, la Russie a cédé à la demande de nos partenaires occidentaux, et a accepté de ne pas fournir de systèmes S-300 AD à la Syrie. Compte tenu de l’incident récent, la Russie estime pouvoir réexaminer cette question non seulement en ce qui concerne la Syrie, mais aussi d’autres pays.
Davantage de pays vont désormais pouvoir acheter du matériel de défense aérienne russe de pointe. Les ingérences des États-Unis et les frappes israéliennes contre la Syrie seront beaucoup plus risquées. Lorsque la Syrie aura les systèmes S-300, elle pourra détecter et attaquer tout avion israélien survolant le Liban. Israël a souvent utilisé l’espace aérien libanais pour attaquer des cibles en Syrie. Il n’aura bientôt plus ce luxe.











1 commentaire:

pedrito a dit…

Déclaration du Parti Communiste Syrien:

"La honte et le déshonneur pour les agresseurs impérialistes



Aux masses de notre peuple bien-aimé !

Les États impérialistes : les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont intensifié leur agression sur notre patrie depuis plusieurs années. Les forces armées de ces pays ont dirigé un barrage de roquettes à plusieurs endroits sur nos terres le matin du 14 avril 2018. Nos vaillantes forces armées ont fait face à cette agression coloniale et ont intercepté un grand nombre de missiles lancés par les forces de l'agresseur.

Cette escalade de l'agression coloniale brutale, menée sous de faux prétextes, vient en réponse aux victoires remportées par nos forces armées sur les agents des colons, qui avaient notamment repoussé hors de notre capitale Damas le danger représenté par leurs bandes criminelles.

Cette agression est la preuve de l'incapacité des colons et de leurs agents à renverser notre patrie, but qu'ils se sont fixé pour renforcer leur domination coloniale sur notre région et même sur le monde entier. Cette agression est l'ajout d'une nouvelle page au dossier noir du colonialisme américain, britannique et français, qui est rempli de crimes contre les peuples du monde, contre toute l'humanité. L'Israël sioniste s'inscrit également de part ses crimes en cours à ce dossier de la honte.

Cette agression impérialiste et sioniste ne dissuadera pas notre peuple syrien, qui lutte depuis longtemps contre les colons et se distingue par son désir de liberté, par sa détermination à défendre la patrie et la pleine souveraineté nationale et l'intégrité territoriale de la patrie.

L'histoire nous montre que dans toutes nos grandes batailles avec les colonisateurs occidentaux, nous sommes sortis victorieux. Nous avons vaincu les invasions des Croisés et la Syrie a été un rempart contre le colonisateur français. Aujourd'hui, elle s'attaque courageusement à la tyrannie de l'impérialisme et aux crimes de ses sombres agents.

Oui, la terre de notre patrie sera témoin d'un nouveau Hattin.

Notre peuple triomphera dans l'unité de sa classe nationale face aux abominables agresseurs.

Notre cause est juste et la victoire sera la nôtre.

La Syrie ne s'agenouillera pas !

Damas, 14/04/2018

Comité central du Parti communiste syrien"